Coupures de presse et réactions des spectateurs

Une spectatrice au CC Bruegel (20/05/2017)
réagit sur Facebook :

Samedi soir nous avons admiré ce spectacle magnifique, rigolo, créatif dans une ambiance Nombr’île très chaleureuse, merci les artistes !

Bruzz du 12/05/2017
Article Bruzz

Tous à la fête foraine.
Absurde, surréaliste, avec ce qu’il faut d’expressionnisme, le théâtre du Nombr’île aime jouer avec la lumières et les ombres derrière des silhouettes découpées. Leur nouvelle création nous emmène à la foire du Midi dans les années trente, entre croustillons, tirs aux pipes, autos tamponneurs et trains fantôme.
Derrière l’écran, deux marionnettistes-comédiens manipulent plus de 250 silhouettes. Devant l’écran, un musicien se partage entre saxophone, clarinette, flûte, melodica, batterie et des instruments encore plus bizarres pour donner du piment et de la poésie aux aventures rocambolesques d’Émile, Mieke et Monsieur Crazy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>